Relation entre cycle menstruel et prise de poids

Quelques jours avant ou pendant vos règles, avez-vous remarqué que vous avez pris quelques grammes ? Repos assuré! C’est un état très naturel. Découvrez les raisons de ce changement dans cet article.

Le cycle menstruel a une grande influence sur le corps féminin. Par exemple, au cours de la semaine précédant ses règles, elle commence à ressentir ce qu’on appelle le syndrome prémenstruel. Celle-ci se caractérise par des ballonnements, des maux de tête. maux de tête, douleurs abdominales basses, acné ou nausées. Il y a un autre symptôme que les gens oublient souvent de mentionner : il s’agit de la prise de poids. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter car c’est un phénomène naturel. Pendant les menstruations, certaines femmes subissent ces
fluctuations de poids, mais après la fin des règles, tout revient à la normale. Quelles sont les origines de ce changement soudain ?

1 – La rétention d’eau

L’accumulation d’eau se produit une semaine avant les menstruations en raison d’un déséquilibre hormonal. C’est ce que confirme le Dr Odile Bagot, qui rapporte que : « La rétention d’eau est due à un déséquilibre estrogène-progestérone.
ce qui ralentit l’élimination correcte. Cela provoque un gain de poids et une sensation de gonflement, principalement dans les jambes. Ce phénomène, qui s’observe également au niveau des doigts, s’accompagne également de
douleurs thoraciques et de sautes d’humeur. Une façon de réduire cette rétention d’eau est de réduire la consommation d’aliments salés après l’ovulation.

2 – Constipation

Le cycle menstruel modifie également le fonctionnement du tube digestif en empêchant une bonne vidange des selles. « Grâce à la progestérone, les muscles lisses se détendent un peu. Les selles deviennent immobiles, provoquant chez certaines femmes des symptômes de constipation et de ballonnements », rapporte Heather Huddleston. La solution consiste à ajouter plus de fibres
à l’alimentation dans la seconde moitié de l’ année. cycle menstruel.

Signe SOS sur le ventre

3 – Augmentation de l’appétit

Toujours sous l’influence des hormones, le corps féminin a besoin de consommer plus de calories durant la semaine précédant les règles. Habituellement, les personnes intéressées sont attirées par des produits pratiques comme le chocolat ou les biscuits. Pour l’instant, cependant, il faut les éviter à tout prix, comme l’explique le médecin. Stevens : « C’est dommage, mais il faut éviter les aliments qui aiment les aliments sucrés et les glucides, mais aussi le café, l’alcool et les aliments très salés. »

4 – Activité physique réduite

Dans la période précédant les menstruations, le corps ressent de la fatigue. Certaines femmes ont tendance à réduire leur activité physique. C’est dommage, car ce dernier aide à éliminer et à contrôler l’humeur. Par conséquent, afin d’éviter la prise de poids, il est recommandé de faire de l’exercice. Il aide également à réduire les règles douloureuses.

Relation entre cycle menstruel et prise de poids

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut